Lifestyle

Bilan : le stérilet, 6 mois après

6 mois ce sont écoulés depuis ma pose de stérilet en cuivre et j’ai à présent assez de recul pour débriefer avec toi. Dans mon dernier article je t’expliquai les différentes étapes qui m’ont menée jusqu’à ce moyen de contraception naturel et pour le moins douloureux à la pose, mais aujourd’hui qu’en est-il ? Fausse bonne idée ou bonne méthode ?

Mon cycle de règles a changé, il n’est pas encore tout à fait réglé, je les ai parfois avec au moins une semaine d’avance, je saigne tellement que j’ai l’impression de faire une hémorragie ! Moi qui à l’époque avait des cycles courts et plutôt cool, je me retrouve avec 7 jours de scène de crime dans le slip, des contractions utérines sur-violentes et un effet de ballonnement effroyable. C’est ça alors avoir un cycle « naturel » ? Eh bah merci du cadeau, je redécouvre avec joie le sac de noyaux de cerises au micro-onde et les envies de chialer pour rien. Bonheur.

Je ne porte plus ma moon cup car j’ai trop peur de déplacer mon stérilet en l’utilisant. Enfin je pense que je vais réessayer de m’y mettre vu que ma gynécologue a enfin coupé les fils de mon stérilet à ras. En fait, ce qu’il faut savoir, c’est que le stérilet c’est un peu comme un hameçon, à la base c’est une tige qui se déploie en T dans l’utérus. Au bout, il y a des fils servant notamment le ressortir facilement. Cependant, si on laisse les fils trop longs, le partenaire peut les sentir et se piquer le bout du zgeg ou cela peut être problématique dans le cas du port de la moon cup (quand on la retire, il peut y avoir un effet « ventouse »  qui pourrait faire se déplacer le stérilet). Mais une fois que les fils sont coupés et si tu y vas molo avec ta cup, tout devrait bien se passer.

20102018-CN0A6956

La semaine dernière, quand je suis allée chez ma gynéco couper mes fils, c’est notamment parce que ces derniers temps j’ai des douleurs assez fortes pendant les rapports, ce qui est assez difficile à vivre, d’autant plus que j’ai l’impression d’un vrai corps étranger à l’intérieur de moi, je bloque beaucoup là-dessus et j’ai parfois l’impression de le sentir. J’ai horreur de cette sensation et du coup ça me perturbe pas mal. Qui plus est, je sais pas pas trop pourquoi, mais 2 à 3 jours dans le mois, en général 3 semaines après mes règles, j’ai des douleurs au niveau du bas des intestins et au niveau de l’utérus. Ça fait un mal de chien, je suis toute gonflée et littéralement pliée en deux. Les spasfons n’y font rien et c’est vraiment pas un bon moment à passer. Selon ma gynéco, c’est un des effets secondaires, je ressens que j’ovule, je sens absolument tout et une copine sur instagram (Jordane si tu passes par là…) a dit qu’on était comme des poules, on sent qu’on fait des œufs. Ma doc m’a également dit qu’elle restait persuadée que physiologiquement, le stérilet, même en petit modèle n’était pas adapté aux nanas n’ayant pas eu d’enfant. Elle m’a dit que notre utérus était trop petit, que le stérilet avait alors du mal à s’installer et créait des contractions violentes. À priori, au bout d’un an tout ce bordel est censé s’installer définitivement et me causer moins de problèmes,mais j’attends ce moment avec impatience. Honnêtement, si dans six mois, j’ai toujours des effets secondaires aussi douloureux, je me suis mise d’accord avec Cédric sur le fait d’arrêter la contraception. Je n’en peux plus et j’ai envie d’avoir enfin la paix, d’arrêter ces conneries qui me pèsent, notamment dans ma vie de couple. Je sais que pour beaucoup de nanas, le stérilet en cuivre se passe super bien, il y en a d’autres qui, comme moi, galèrent bien plus, mais finissent par totalement l’accepter. Je suis déjà ravie qu’il n’ait pas été rejeté par mon corps, ça me fait déjà ce stress en moins et le fait de repasser à la moon cup me fera le plus grand bien, car j’ai une haine absolue envers les autres protections que je trouve insupportables.

Voilà ma jolie, j’espère que mon témoignage pourra te servir dans ton choix de contraception, n’oublie pas que chaque femme est différente et que ce qui convient à l’une ne conviendra pas forcément à l’autre. Fie toi à ton corps, à ta santé et aux avis des pros 😉

Cha’

Partager l'article

Commentaires

16 commentaires

  1. hello !
    J’ai moi aussi porté un DIU en cuivre pendant plus de 2 ans et j’ai fini par le faire retirer, ne voyant aucune amélioration… Des règles de plus d’1 semaine tous les 20 jours ; abondantes qui plus est ; et des douleurs abominables des seins jusqu’au ventre. Bref, un enfer.
    Je ne suis pas certaine d’avoir déjà entendu un retour positif quant à ce moyen de contraception…

  2. Salut Cha, je suis super contente de lire ton témoignage. J’ai placé un Mirena il y a 1 an 1/2 et j’ai vécu autant de temps un enfer. Règles rallongées, irrégulières, qui survenaient 2x par semaine, quasiment 3 semaines de douleurs pré, post et menstruelles, des crampes à me tordre en deux, deux ou trois fois clouée au lit avec la crainte de devoir aller aux urgences. Mon gynéco m’a certifié que le stérilet n’était pas en cause, mais j’ai fini par changer de gynécologue pour avoir un second avis, qui cette fois m’a dit que tout portait à croire que le stérilet était bien en cause. Son explication, c’était que le stérilet ne bloquant pas le cycle menstrual, je vivais mes règles pour la première fois depuis longtemps de manière naturelle, et que j’avais des règles horribles de nature. Mais lire dans ton témoignage que ta gynéco juge que l’étroitesse de l’utérus est possiblement en cause, ça me conforte dans l’idée que moi j’avais, car étant ado avant de prendre la pillule je n’ai jamais connu de tels désagréments. Bref, je n’ai enlevé, c’était hyper douloureux (évidemment, les fils étaient remontés dans l’utérus, ils ont dû s’y mettre à deux, la gynéco y a été presque à l’aveugle…), et plus jamais de la vie ! J’ai vécu mon premier mois complet avec mon nouveau moyen de contraception, que du bonheur.

  3. Ton témoignage me pousse à continuer avec le préservatif. J’ai arrêté la pilule après plus de 15 ans sans discontinuer … Auj je redécouvre mes cycles, mon corps, c’est fascinant, ça se remet en place tranquillement. Moi aussi j’avais mal en cours de cycle et j’ai découvert les douleurs de l’ovulation, je ne connaissais pas ! Perso mes périodes de règles restent courtes et pas plus abondantes que sous pilule, mais peut être que ça se met en place. Le stérilet j’abandonne l’idée, la pose semble trop douloureuse et il y a beaucoup d’effets secondaires.
    J’espère trouver une solution autre que le préservatif un jour en revanche …
    Merci pour ton témoignage !

  4. A bientôt 40 ans, je n’ai connu que le préservatif et je connais donc des cycles « naturels » sans .douleur ni sautes d’humeur. Je fais bondir d’horreur les gynécos mais c’est notre choix de couple.

  5. Hello,

    Mon corps ne supporte plus les contraceptifs hormonaux et le DIU au cuivre me faisait de l’oeil mais de tous ces effets secondaires, je reviens en arrière !
    Un grand merci pour ton témoignage qui me conforte dans l’idée de me former sérieusement à la symptothermie !!!

  6. Hello ! Ton témoignage ressemble malheureusement beaucoup à ce que j’ai pu vivre et au bout de 2 ans j’ai fait le choix de l’enlever et de repasser au préservatif.. Pas forcément facile avec certains praticiens qui ne sont pas forcément dans l’empathie et ne te voit que comme un amas de cellules.

  7. Coucou, j’ai un stérilet en cuivre depuis 3 ans et moi tout se passe bien ! Aucune douleurs, des règles régulières et pas de règles plus abondante que ca… chaque personne accueille le stérilet différemment ! en tou cas, j’espère que tu sauras l’apprécier comme moi ^^ je ne changerai de contraception pour rien au monde 😉 Bisou

  8. J’espère pour toi que ça va passer, de mon côté c’est ce qui s’est passé, six mois un peu bazar et plus douloureux, six mois un peu mieux, et ensuite aucune différence avec l’absence de contraception (c’est à dire, et j’ai de la chance, très peu de douleurs). Je ne suis pas sûre que ce soit lié au fait de ne pas avoir eu d’enfants, autant il me semble bien que pendant la pose c’est moins douloureux, autant les douleurs et les règles plus abondantes j’ai eu des témoignages similaires de femmes avec des enfants. Merci pour ton retour en tout cas :)

  9. Idem, la même pour moi, même après avoir eu un enfant, et encore lorsqu’on me l’a posé, j’ai saigné non-stop pendant plusieurs mois… mais j’étais convaincue de vouloir le garder, alors j’ai résisté. J’ai fini par le faire enlever au bout de 3 ans pour refaire un enfant et là: problème de frottis, le stérilet m’avait donné un germe qui m’a fait bien flippé, donc a repoussé mes projets bébé de presque 1 an…. bref des fois faut pas s’acharner si ça ne convient pas à notre corps…
    Mais du coup, je suis un peu perdue sur la contraception vu que je ne voulais plus d’hormones…

  10. Et bah ce n’est pas toujours tout rose pour chacune ce stérilet en cuivre ! J’y suis passé il y 4 mois maintenant et pareil je ressens mes cycles comme jamais ! C’est aussi scène de crime pendant 7 jours mais j’utilise quand même ma cup, avec serviettes lavable en dessous les 3 premiers jours.

    Je ne regrette pas le changement, j’espère juste que les douleurs vont s’amenuiser au fil du temps :’)
    Courage !

  11. Perso le stérilet cuivre et la cup ont changé ma vie. Alors oui, je me sens ovuler, j’ai des règles de 5/6 jours mais je ne changerai pour rien au monde. Je sais que certaines n’y sont pas réceptives mais moi je ne le suis jamais sentie aussi bien. Je trouve ça top de sentir que ton corps te parle. Alors ouais ça met du temps à se mettre en place mais ça vaut le coup. Je l’ai depuis plus de 10 ans et aujourd’hui je peux faire un vrai bilan. Je le sens pas, je suis régulière, sans chimie, le seul petit désavantage c’est la durée des règles. So what ? Et la cup n’a jamais posé de problème. Bisou

  12. Et bien moi je l’ai eu après 2 enfants ce stérilet et je l’ai retiré au bout de 3 mois. Règles tous les 15 jours qui duraient 15 jours…50% du temps avoir ses règles c’est usant. Et ma vie de couple était à chier. J’ai essayé celui aux hormones mais j’ai eu tous les désavantages. Bref on a fait 1 troisième bébé et depuis je ne prends plus rien. Capote et voilà…Ras le bol de tt ça

  13. Hello ! Je suis désolée de lire que ça se passe si mal avec ton DIU. Les premiers mois ont aussi été douloureux pour moi, mais je n’étais pas étonnée : quand j’étais ado, mes cycles étaient douloureux. Désormais, tout va beaucoup mieux, et même si mes règles restent longues, elles ne sont plus du tout aussi douloureuses. Malheureusement, certaines femmes ne supportent tout de même pas le DIU, même au bout d’un ou deux ans. J’espère que tout rentrera dans l’ordre pour toi.
    Par contre, je tique sur ce qu’a dit ta doc. Je suis nullipare et tout s’est très bien passé avec le DIU (sauf les 3 premiers mois un peu plus rudes). Mes amies nullipares ayant fait ce choix aussi. Par contre, pour ma belle-soeur ayant eu des enfants, ça s’est fini en hémorragie… Je pense donc que ça n’a rien avoir avec le fait d’avoir eu des enfants, mais bien si ton corps le supporte ou pas. Il existe des DIU plus petits adaptés aux femmes n’ayant pas eu d’enfants pour cette raison ^^
    Bises !

  14. C’est fou, j’aurais pu écrire la même chose ! Je porte un stérilet depuis le mois de janvier et mes cycles peinent encore à se réguler. Comme toi, j’ai une journée assez douloureuse le jour de l’ovulation et une autre une semaine avant l’arrivée des règles. Et alors quant à la durée et à l’abondance des règles… C’était la petite surprise du chef aussi ! Les effets secondaires sont quand même moins importants qu’au tout début (ou alors c’est peut-être parce que je m’y suis faite ?) et je suis bien contente d’avoir arrêté la pilule !

    J’espère pour toi que tout va bien se réguler, bonne continuation :)

  15. Et bien, en effet ce ne doit pas être facile ! Ton article m’a beaucoup intéressée et merci de t’être livrée autant. on se pose de plus en plus la question de notre contraception, et c’est tellement aléatoire selon les femmes.. je pense que je passerai au stérilet, mais après mon 1er enfant en effet. D’ici là, c’est 100% naturel : plus de pilule depuis 4 ans, et le moins de protections possibles.. je te confirme que les douleurs et les flux sont plus fort quand c’est « naturel » encore une fois, cela dépend chez qui.. moi c’était le cas. Mais en meme temps on est plus proche des vraies sensations de son coeur, qu’on ne cache plus par des artifices ! Courage jsp que ça ira mieux ! au plaisir de te lire et de se découvrir :)

  16. Merci pour ce témoignage.
    Ma gynéco ma toujours dit que le stérilet ne posait pas de problème, je n’ai jamais vu les inconvénients que tu cites nulle-part, donc c’est super d’en parler.
    Et ça me conforte dans l’idée que le stérilet n’est pas fait pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *