Beauté

La mauvaise idée beauté : les tâches de rousseur en maquillage semi-permanent

Bonjour ma jolie j’espère que tu vas bien ! En cette période de confinement il était temps pour moi de prendre le temps de me pencher sur un article que j’avais en tête depuis longtemps. Je sais pas si tu avais suivi sur les réseaux sociaux mais il y a quelques mois de ça au mois de décembre je me suis fait faire des tâches de rousseurs au maquillage semi permanent à Strasbourg.

Je les ai faites car la personne qui me les a réalisées m’a contactée pour me proposer un partenariat. Comme c’est une personne que je connaissais déjà depuis plusieurs années, et avec laquelle j’avais déjà collaboré pour faire du rehaussement de cils, j’ai même pas réfléchi, j’ai foncé. En plus,  la dernière collaboration s’était extrêmement bien passée et  je l’avais déjà faite intervenir sur des événements que j’ai organisés, donc je connaissais bien l’endroit où je mettais les pieds.

Le jour j , je suis donc allé au salon de l’esthéticienne pour réaliser mes tâches de rousseur. J’étais pas vraiment stressée, je ne me disais pas du tout que ça allait piquer , faire mal où n’importe quoi d’autre. Vous savez, moi je suis plutôt habituée au tatouage, donc c’est pas des choses qui m’effraient particulièrement, d’autant plus que j’avais déjà tenté le micro blading pour mes sourcils.

Le moment venu, je m’installe, elle m’épile d’abord les sourcils et puis c’est parti mon kiki, on commence à dessiner les tâches avec des petits points réalisés à l’aide d’un feutre. Elle me demande si l’emplacement me convient, je valide entièrement, c’est parfait et de toute façon je lui fais confiance.

Elle commence à piquer (à me tatouer si tu veux) mes tâches de rousseur, et effectivement, ça pique bien.

Tu n’as pas d’anesthésiant ou quoi que ce soit pour faire ce genre de choses car c’est totalement interdit d’en utiliser dans ce cadre, et c’est bien normal d’ailleurs ! C’est pas super long, on a mis allez, une demi-heure je dirais à faire toutes les tâches de rousseur ?

Au final, elle m’a fait deux tailles différentes de tâches (je l’ai aussi validé en amont) : des petites et des plus grandes.

Pink & White Modern Coffee Theme Instagram Post (1)

Petit hic, les tâches m’avaient l’air extrêmement foncées, ça m’a inquiétée un petit peu, mais l’esthéticienne m’a expliqué que c’était normal et que ça allait s’estomper sous quelques jours.

Alors pendant une semaine je me suis baladée au boulot et sur des événements professionnels, entourée de collègues et de clients qui se foutaient de ma gueule…le résultat était noir et plutôt grossier… on m’a même demandé si c’était normal et si c’était l’effet voulu…

Et c’est drôle, car le hasard a voulu que je travaille sur un événement sur lequel l’esthéticienne travaillait également. Donc j’en ai profité pour lui glisser que tout le monde se foutait de moi et que je voulais savoir si il y avait moyen d’accélérer un peu le processus pour tout éclaircir ?

Elle a rebondi et elle m’a tout de suite dit « ah mais bien-sûr que oui y’a une solution je peux te les éclaircir ! – c’est vrai qu’elles sont un petit peu foncées et si tu veux pas attendre et bien passe au salon demain je m’occuperai de toi je t’éclaircirai les taches sans sans problème ! ».

J’y suis retournée plutôt confiante, enfin quoi que… juste avant de partir, j’ai eu un doute…Elle m’avait dit qu’elle utiliserait une espèce de procédé de peeling chimique pour m’ouvrir les pores et tout et tout , donc j’étais très bien au courant, mais avant de partir de chez moi ouais, j’ai été prise un peu de panique et de stress… je me demandais comment ça allait se passer je pensais que justement le peeling chimique aller me brûler la peau me faire des rougeurs. Enfin voilà ça me faisait peur et j’avais pas envie de ça donc avant de partir de chez moi je l’ai contactée par mail, et je lui ai demandé de m’assurer que je n’aurai pas de brûlures pas de rougeurs. Elle m’a promis que ce serait comme une séance normale et que je ne devais pas m’inquiéter.

Rassurée suite à ses propos ,je me suis déplacée et me suis rendue à son salon. Là, elle m’a posé, avec un coton-tige, un espèce de liquide transparent c’était justement de l’acide, ce fameux peeling chimique. Je me suis laissée faire, sauf qu’elle l’a tellement mal mis que ça m’a dégouliné sur les joues donc j’ai commencé avoir des brûlures sur toutes les joues… la douleur était énorme ! J’avais la peau qui brûlait, j’avais l’impression d’être littéralement cramée, c’était très douloureux. Elle a laissé poser le machin, mais très longtemps, enfin trop longtemps je pense !

Et après quand je lui dis que ça me brûlait, elle m’apprend que ce genre de produit elle n’a pas le droit du tout de les utiliser c’est réservé normalement aux chirurgiens esthétiques.  La cerise sur le gâteau, elle m’apprend qu’elle a commandé son produit sur Amazon… forcément, le mal était fait et j’avais déjà le visage complètement brûlé bref je dis pas grand-chose je continue de me laisser faire puisque moi je suis un petit peu bête et parfois quand je fais confiance je fais confiance à fond les ballons sauf que là c’était vraiment une énorme erreur de ma part.

Les douleurs et les brûlures me faisant déjà beaucoup souffrir, elle continue et me dit qu’elle sait ce que ça fait mais que ça va vite passer. On est bien loin de ce qu’elle m’avait dit au départ aucune brûlure aucune rougeur aucune douleur là on est à l’opposé je souffre et ça brûle c’est rouge fluo c’est horrible.

Elle continue et prend une espèce de petit pic et puis elle me sort les pigments de mes pores et elle applique ensuite une teinture brun plus claire, de reboucher justement ces fameux trou pour qu’ils absorbent tout simplement la teinture donc déjà ça ça me brûlait encore plus c’était vraiment une catastrophe c’était une grosse douleur.

À la fin, je suis là, un peu déprimée et je vois ma gueule c’est chaud. Elle vient avec une trousse de maquillage en voulant me mettre du fond de teint sur les brûlures à vif !!! Je lui ai dit que c’était absolument pas possible et qu’elle devait juste laisser ma peau tranquille quoi ! Sur ce j’ai pris mes affaires je suis partie. J’étais vraiment pas bien.

Le soir venu, je vais me coucher, et le lendemain matin, c’est évidemment une horreur, pire même, une catastrophe ! J’avais des brûlures et des croûtes, c’était dégueulasse et ça me faisait mal. Une copine adorable, Julia qui travaille à l’hôpital civil à Strasbourg, s’est arrangée pour me prendre un rendez-vous en urgence avec un dermatologue de l’hôpital.  Hélas le constat a été sans appel, on m’apprend que je suis brûlée au premier degré. Moche.

Pink & White Modern Coffee Theme Instagram Post (2)

On m’a dit que c’était sérieux, mais heureusement, que je n’aurais pas de cicatrices, et ça n’allait pas laisser de marques à vie. Par contre selon le dermato, elle m’a peut-être tatouée trop profondément, donc il n’est pas certain que ça parte vraiment.

Aujourd’hui, j’ai tout de même l’impression que ça s’estompe. Ça fait trois mois et demi que je les ai, les toutes petites tâches brun clair, je ne les vois plus du tout. Quant aux autres, elles sont quand même encore énormes et assez foncées alors tous les 10 jours je fais un peeling + un masque à l’argile jaune, adin d’essayer de les éclaircir ou d’estomper un petit peu ça mais j’ai pas l’impression de voir vraiment de différence marquante.

Alors j’ai beau être une adepte du tatouage je me renseigne toujours bien avant. Je sais ce que je fais et pour le coup, j’ai été prévenue. Ça m’aura servi de leçon.

Aujourd’hui, elle me dit n’a pas compris ce qu’elle a fait… elle dit que c’est normal, elle voit pas le problème et c’est grave quoi. Donc voilà aujourd’hui elle m’a mise en danger et aurait pu me défigurer littéralement.

Je vous ai mis des photos justement de la catastrophe pour que vous puissiez vous rendre compte. Ainsi, vous allez au moins pouvoir voir ce qu’il s’est passé exactement et en toute transparence. Réfléchissez bien avant de faire ça, le maquillage semi-permanent n’est pas anodin 👏🏻

Galerie photo

Cha’

Partager l'article

Commentaires

1 commentaire

  1. Ma pauvre !!! Quelle angoisse cette histoire. Déjà tu n’as plus de brûlures aujourd’hui donc petit à petit avec un peu de patience ça va bien finir par s’estomper. Courage et bravo d’en avoir parlé ! Franchement je suis outrée de constater que la nana ne se remet pas du tout en question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *